Formuler avec les algues pour les végétariens et végans

Des cas de déficience en iode peuvent survenir dans certains types de régimes alimentaires excluant les produits animaux. Deux études récentes rappellent ainsi l’importance de l’iode, son intérêt nutritionnel et fonctionnel pour le développement du cerveau et des fonctions neurologiques en regard d’aliments ou de régimes alimentaires exclusifs.
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Une méconnaissance de l’intérêt de l’iode, des sources alimentaires possibles, conduisent à des cas de déficience avérée. En particulier, l’iode présent classiquement dans le lait de vache ne se retrouve pas dans les alternatives végétales. Des régimes totalement végans entrainent de fortes déficie...

Cet article est FREEMIUM

et nécessite une connexion pour lire la suite ou de vous inscrire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Infos scientifiques, événements à venir, réglementation...

Autres articles

On reste
en contact

ABONNEMENT

Inscrivez-vous pour accéder à l'ensemble des informations

Premium

Une adhésion annuelle pour accéder aux services exclusifs : formations en ligne, ateliers pratiques, conseils, réseautage d'affaires... Plus d'infos

small_c_popup-sensalg

Laissez-nous votre adresse

Vous recevrez votre livre blanc par e-mail

small_c_popup-sensalg

remise à zéro

Purge les infos de segments du mail