Potentiel antimicrobien sur les bactéries pathogènes alimentaire d’extraits d’algues comestibles et de spiruline

Une étude italienne démontre que différentes espèces d’algues comestibles ont une activité antimicrobienne intéressante envers les principaux pathogènes d’origine alimentaire.

Les algues et les microalgues sont de plus en plus populaires comme denrée alimentaire dans les pays occidentaux. Certaines espèces sont reconnues comme source de composés bioactifs (actions antioxydantes, anti-inflammatoires, antidiabétiques et d’immunomodulation) et de constituants fonctionnels essentiels pour la santé (acides aminés, acides gras polyinsaturés, fibres, vitamines, phytostérols e...

Cette page est réservée aux abonnés Sensalg'

Pour lire la suite : abonnez-vous.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous en complétant les champs ci-dessous :

Autres articles

Par les experts Sensalg'

On reste
en contact

Rechercher
Abonnement ou à la carte

Découvrez toute
l'offre Sensalg'

Abonnement

Une adhésion annuelle pour accéder aux services exclusifs : formations en ligne, ateliers pratiques, conseils, réseautage d'affaires... Plus d'infos

A la carte

Des produits à la carte, sans engagement : modules formation, mise en avant produit, conseil d'expert, atelier pratique... Plus d'infos

small_c_popup-sensalg

remise à zéro

Purge les infos de segments du mail