Comment vendre des algues en Europe ? L’exemple suédois.

Qu’il s’agisse de nouvelles sociétés ou d’entreprises agroalimentaires qui cherchent à se diversifier, nombreuses sont les structures qui travaillent à convaincre les consommateurs européens des bienfaits de l’algue alimentaire. Voici deux exemples mis en lumière grâce au projet européen LOCALEAT, porté en France notamment par le Pays de Saint-Brieuc.

Jeudi 15 avril dernier avait lieu un séminaire organisé par la province de Bohuslän, partenaire suédois du projet européen de coopération LOCALEAT. Réunissant cinq territoires différents en France ainsi que Belgique, Finlande et donc Suède, LOCALEAT se propose de croiser les expériences des acteurs des territoires, pour qu’émergent des solutions pratiques et faire des produits alimentaires locaux un levier de développement économique.

Une manière très concrète de faire vivre la fraternité européenne dans un contexte sanitaire où les échanges sont particulièrement contraints. Ainsi, le séminaire, initialement prévu pour ce mois d’avril s’est tenu à distance, en visioconférence.

L’exemple d’un producteur de laminaire sucrée (Kombu royal)

Lors de ce séminaire, des producteurs et des entreprises suédoises ont présenté leurs produits et leur travail avec une attention particulière aux produits de la mer. « L’objectif était d’échanger des contacts, des idées et de donner l’opportunité de s’inspirer des expériences des autres collègues européens », explique Gaëlle Penault, chargée du projet pour le pays de Saint-Brieuc, l’un des deux partenaires français de LOCALEAT.

Les participants, dont vous faisiez peut-être partie car Sensalg’ s’était fait le relais de cet événement, ont pu découvrir par exemple l’entreprise Bohus Seaculture, une jeune entreprise qui cultive notamment l’algue brune Saccharina latissima aussi appelée laminaire sucrée. L’entreprise, située dans la banlieue de Göteborg, cultive au large, dans Le Cattégat, espace maritime situé entre le Danemark et la Suède. Ils ont également des cultures à terre.
Pour découvrir les débouchés de leur production, n’hésitez pas à visionner la vidéo qui suit.

De Göteborg à Göteborg

Une autre entreprise suédoise productrice d’algues a également présenté son activité lors du séminaire LOCALEAT. Il s’agit de Nordic SeaFarm qui cultive aussi des laminaires près de Göteborg, mais aussi des algues vertes, de la laitue de mer (en test actuellement).

Le kombu royal est transformé sous forme blanchi/congelé ou mis en saumure. Cette société a de suite intégré ce fameux risque d’excès en iode avec le Kombu royal et propose ainsi des algues avec une teneur en iode réduite.

Simon Johansson, jeune PDG de cette entreprise, évoque la production actuelle, son business model, mais aussi les perspectives qui se présentent dans une vidéo qui fut diffusée lors du séminaire et que nous vous proposons de visionner à nouveau ici.

Et pour en savoir plus, voici les liens vers les sites internet des sociétés :

http://www.seaculture.se/

https://www.nordicseafarm.com/

Autres articles

Par les experts Sensalg'

On reste
en contact

Rechercher
Abonnement ou à la carte

Découvrez toute
l'offre Sensalg'

Abonnement

Une adhésion annuelle pour accéder aux services exclusifs : formations en ligne, ateliers pratiques, conseils, réseautage d'affaires... Plus d'infos

A la carte

Des produits à la carte, sans engagement : modules formation, mise en avant produit, conseil d'expert, atelier pratique... Plus d'infos

small_c_popup-sensalg

remise à zéro

Purge les infos de segments du mail