La triple exigence des produits alimentaires : l’exemple de la spiruline

Dans sa thèse réalisée à l’ESA d’Angers et soutenue le 15 juin dernier, Chloé THOMAS a travaillé sur le développement de produits alimentaires en combinant les thématiques de rentabilité, d’attente consommateur et les préoccupations environnementales. Cet « éco-quali-conception » a été mené sur des produits à base de spiruline.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Les entreprises souhaitent de plus en plus aller vers des développements de produits alimentaires intégrant non seulement leur stratégie d’entreprise mais également les attentes des consommateurs et les préoccupations environnementales. Dans la littérature, il existe, aujourd’hui, différentes métho...

Cet article est FREEMIUM

et nécessite une connexion pour lire la suite ou de vous inscrire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Infos scientifiques, événements à venir, réglementation...

Autres articles

Freemium

La triple exigence des produits alimentaires : l’exemple de la spiruline

Dans sa thèse réalisée à l’ESA d’Angers et soutenue le 15 juin dernier, Chloé THOMAS a travaillé sur le développement de produits alimentaires en combinant les thématiques de rentabilité, d’attente consommateur et les préoccupations environnementales. […]

On reste
en contact

ABONNEMENT

Inscrivez-vous pour accéder à l'ensemble des informations

Premium

Une adhésion annuelle pour accéder aux services exclusifs : formations en ligne, ateliers pratiques, conseils, réseautage d'affaires... Plus d'infos

small_c_popup-sensalg

Laissez-nous votre adresse

Vous recevrez votre livre blanc par e-mail

small_c_popup-sensalg

remise à zéro

Purge les infos de segments du mail